Le vendredi 12 octobre 2019, j’ai assisté à un panel sur le leadership féminin dans le cadre de la Journée Internationale de la Fille. Au cours des débats, le jeune garçon qui est à côté de moi m’a interpellé :

-Il y a aujourd’hui trop d’activités et projets en faveur des filles. Les garçons se sentent délaissés. C’est une discrimination.

J’ai été très touchée par son interpellation. Il s’est exprimé avec véracité. Néanmoins, je lui ai expliqué que c’est parce que les filles sont les plus vulnérables dans les communautés :

-Quand on parle de violences, de viols, d’agressions sexuelles, de mariages précoces, les jeunes filles dans les communautés sont les premières victimes. Cela ne signifie pas que l’on oublie les garçons et les hommes qui sont aussi victimes de violences. Une violence reste une violence.

Trois raisons pour impliquer les garçons et les hommes dans la lutte contre les vfff

1- La majorité des programmes de lutte contre les violences, de renforcement de capacités, de développement de leadership convergent vers les filles et les femmes. Les garçons et les hommes pourraient penser que c’est un mouvement dirigé contre eux. Ils se sentiront menacés et vont opposer une résistance. Il faut aussi pour les garçons et les hommes des espaces pour dire leurs frustrations, leurs espoirs et entrevoir surtout la plus-value de leur implication dans la lutte pour le respect des droits des tous.

2- Les hommes sont souvent les auteurs des violences faites aux femmes. Je ne suis pas en train de répandre la culpabilité. Mais les faits le démontrent. S’ils ne sont pas impliqués dans la lutte contre les violences, comment prendront-ils conscience des conséquences de leurs actes  ? La masculinité positive serait l’une des solutions.

3- Nous ne voulons pas d’une société dans laquelle les deux sexes se liguent les uns contre les autres. Ce dont nous rêvons, c’est une société juste. Une société dans laquelle les garçons et les filles, les hommes et les femmes jouissent de leurs droits, sont protégés contre les violences et participent ensemble au développement de leurs pays.

Chanceline MEVOWANOU

S'inscrire à ma Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir mes dernières nouvelles, actions et plus encore...

Merci de vous êtes inscrit, vous recevoir de mes nouvelles bientôt.