Vous est-il arrivé de vous demander si les réalités des filles au Bénin diffèrent de celles des autres pays ? Par exemple, les filles béninoises et haïtiennes ? J’ai rencontré Marcna Andy Pierre, une activiste haïtienne en octobre 2019. Lors de nos échanges, elle m’a confié que la situation des filles en Haïti n’est pas non plus très reluisante. Des cas de violences sexuelles, d’abus, de grossesses précoces et surtout des filles en perte d’estime de soi faute du manque des espaces de discussions, de plateformes de renforcements de capacités. Nous avons ensuite discuté sur mon travail avec mon blog www.chancelinemevowanou.com  et l’ONG Jeunes Filles Actrices de Développement.

Elle s’est vue inspirée par toutes les actions que nous menons ici au Bénin et par la dynamique que nous créons pour le respect des droits des filles et la réduction des inégalités. Elle m’a confié qu’elle voudrait agir de la sorte en Haïti pour porter la voix des filles. Ainsi, elle a eu l’idée de créer DEMWAZÈL. J’ai lu le manifeste de création de cette plateforme et je vous rassure que c’est du concret. DEMWAZEL est une plateforme locale et internationale d’échanges, de formation et de réseautage qui vise à encourager un cadre d’initiatives coordonnées pour renforcer l’estime de soi chez des filles afro-descendantes.

DEMWAZÈL, donne du zèle à nos ELLES !


DEMWAZÈL est comme un reflet d’espoir pour les filles haïtiennes. C’est une plateforme qui se veut être un creuset d’échanges, de partage d’expériences, un cercle de renforcement des capacités, un service d’accompagnement des filles haïtiennes. À travers cette plateforme, des sensibilisations seront menées pour informer les filles sur la nécessité pour elles de prendre la parole et briser le silence autour des violences dont elles sont victimes. Demwazèl a été lancé en Haïti le 11 janvier 2020. Vous pouvez suivre toutes les activités de DEMWAZÈL ici.